helene au pays des sakuras

lundi 22 mai 2017

Papeete

Retour de Bora sur Papeete pour notre derniere journée avant depart international pour Tokyo . Papeete n'a pas le réputation d'être une ville riante et propre. Capitale de la polynesie française, elle se trouve sur l'ile de Tahiti et compte 26000 habitants.

Apres avoir posé nos bagages à L'intercontinental, 4 kms de la ville, nous filons vers le centre.Le boulevard Pomare, ses banques et boutiques ,est parralèle au bord de mer et jouxte une route encombrée et bruyante.Un petit café au milieu du carbone et des klaxons  ne nous donne pas envie de nous attarder.

Pas d'hesitation, nous visiterons le marché sympa et coloré. Ce sera tout, pour rejoindre les belles installations de l'hotel et profiterons de notre dernière journée et du coucher de soleil sur sa voisine Moorea.

DSC02013

DSC02019

DSC02010

DSC02012

rue de Papeete

DSC02025

DSC02020

IMG_5711

piscine de l'intercontinental

IMG_5731

DSC02067

IMG_5719

 Coucher de soleil sur Moorea

 

Belles vacances. Nombre de mes amis m'ont demandé quelles iles de la polynesie nous avions preferees. sans hesitation, Hawaii: même si l'on peut considerer que c'est une retraite pour riches américains. Les magnifiques condominiums de bord de plage, les infrastructures mieux entretenues, routes et chemins,  hotellerie en général, jardins botaniques et preservation du littoral et des parcs nationaux.Mentalité américaine certes, où le commercial est omnipresent mais au moins au service du client.

Malheureusement, dans les Dom-Tom, Antilles, Polynesie, Guyane, et parfois même chez nous,le laxisme ambiant nuit au touriste  qui a tendance à être considéré comme un emmerdeur plutôt qu'un hôte payant.Il faut toujours demander, repeter,relancer...voire se plaindre, Et la convivialité n'est pas toujours au rendez-vous.Agaçant!

Reste qu'en Polynesie française, le lagon est un joyau incontestable qui seduira toujours.

Posté par helene au Japon à 17:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 20 mai 2017

Bora-Bora, la perle du Pacifique

Située a 260 kms de Papeete, l'ile est assez petite:, inférieure à 40 kms2. Elle est formé d'un volcan éteint entourée par un lagon et une frange de recifs.

Son point culminant est le mont Otenanu, 727 mètres.5800 habitants.Bora  a fait sa réputation avec son lagon aux degradés de turquoise et de bleu saphir.

Bora bora

 

La plupart des hotels se trouvent sur des motus  privatifs. Nous sommes sur le motuTevairoa au nord ouest de l'ile au Pearl beach resort , leading hotel of the world, Lové dans un immense jardin botanique, c'est un hâvre de paix,disposé comme un grand village polynesien.Il dispose de son propre bateau qui nous accueille à l'aéroport, à quelques minutes, construit en 1942 par les GI.

DSC01850

Nous avons un grand bungalow sur la plage, 2 pièces, chambre et grand salon ,un jardin privatif, une terrasse coté jardin privatif , transats et bain à remous, salle de bain dans le jardin "open-air".

DSC01939

IMG_5527

IMG_5525

IMG_5516

IMG_5534

IMG_5524

DSC01940

DSC01981

DSC01982

IMG_5564

 

DSC01965

Le plus grand SPA de Bora, soins au coco, entouré d'une rivière aux nénuphars

jardin bien fleuri, tipaniers, tamanus (arbre sacré donnant une huile bienfaisante), vanille, bauhinias,mapes, miki-miki, hibiscus, pandanus, cocotiers, nonos,arbres à pain, arbres du voyageurs, oiseaux de paradis, opuhis. 

Dans un tel décor, nous avions juste envie de nous poser et imprimer ces belles images.

Nous avons fait une balade sur l'ile en face de l'hotel, 10 mns de bateau et bus jusqu'à la petite ville de Vaitape,

 Autre décor, l'ile nous a déçus.Avons loué 2 vélos pour atteindre la plage de Matira à la pointe sud. Si le decor de la plage est idyllique, et c'est tres restreint,la Côte Ouest offre un spectacle de désolation . Beaucoup de structures hotelières sont à l'abandon, bungalows et pontons délabrés, chients errants, et maisons précaires. Même l'état de la route laisse à désirer , pas de trottoir et batiments-entrepôts qui bordent le lagon.

DSC01910

DSC01914

DSC01915

DSC01861

La plage Matira

DSC01867

DSC01876

Pts restaus de plage

DSC01858

église de Vaitape 

DSC01989

retour en bateau à l'aéroport, sur le motu (ile) Mute.

DSC01992

DSC01990

LA piste fût construite par l'armée américaine en 1943 .Le service commercial ouvrît en 1958 pour relier Bora aux autres iles.

Posté par helene au Japon à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Moorea, excursion sur le lagon.

Une experience inoubliable. Grâce à notre skipper breton Philippe et son coequipier local Stefan.Petit bateau 6 touristes maximum, bonne humeur, Tpunch pour 'apero, une connaissance parfaite du site et de la mer et amis des raies pastenagues qui viennent à l'approche du bateau se faire câliner et attendent surement les restes de notre repas.

IMG_5436

IMG_5460

IMG_5482

DSC01598

DSC01530

 

Ces 2 coquillages , espèce protégée, des LAmbis ou "7 doigts" viennent d'être ramassés par Philippe et seront rejetés à la mer.

DSC01658

Me voila dans le lagon avec APN, GoPro pour m'amuser avec les raies pastenagues,aussi dociles que des toutous, pendant que le T punch est servi  sur le bateau .

DSC01620

Voilà les demoiselles qui s'approchent familièrement en toute élégance et ondulations.

DSC01581

La raie pastenague peut mesurer jusqu'à 2,5 metres et peser 40kgs.Elles passent leur temps ds les fonds sablonneux jusqu'à 100 m de profondeur. 

Si son corps est tres doux, car enduit d'un humus, sa lonque queue est rugueuse et porte un aiguillon dentelé pas tres agréable à toucher.Ce dard est doté de glandes à venin.Il faut éviter de la caresser sur sa bouche en dessous qui agit comme un aspirateur et elle peut mordre.

DSC01641

 

DSC01649

 

DSC01565

DSC01744

DSC01707

Un peu plus loin dans le lagon, où les eaux sont plus profondes,Un requin pointe noire m'est passé sous le ventre! pas vraiment envie de lui caresser l'échine! ..mais il passe son chemin ,puis,Un, Deux, trois.... je crois qu'is ont flairé l'odeur du touriste blessé :)

DSC01706

 

DSC01656

 

Je ne me resous pas à sortir de l'eau. Mle la raie veut jouer .Nous faisons la ronde. Elle passe à quelques centimètres et replie  sa nageoire.Elle veut une caresse.Son regard semble parler....on ne se quitte pas."Josephine " comme l'appelle Philippe est une habituée des lieux, elle reste ds le lagon avec ses 2 enfants, 

DSC01624

Le lagon est juste magique,  bleu turquoise,les montagnes en toile de fond, les nuages qui s'y accrochent.

DSC01673

Repas dans l'eau: thon cru mariné dans le lait de coco et  bonbon-citron, poissons du lagon au BBQ , fruits tropicaux et...T-punch.

Un souvenir inoubliable.

(La recette bonbon-citron, utilisée à Tahiti dans les plats de poissons tels que le mulet, le mahi mahi ou le saumon: citrons confits, , sucre, ail haché,gingembre, oignon vert et huile.)

Retour par les côtes et les 2 baies:

DSC01782

DSC01780

DSC01807

Depuis 2 jours, le vent est tres fort, nous subissons la queue du Cyclone Dona qui a frappé la nouvelle caledonie. 

Ce soir, nous prendrons l'avion pour rejoindre Bora,une trouille évidente, d'une part, de ne pas embarquer, de l'autre d'avoir de grosses perturbations dans les airs.Le voyage se fera en 2 étapes, Moorea- Raiatea,( 45 mns) Raiatera-Bora( 20 mns)

DSC01338

 

IMG_5511

Arrivée sur Raiatea en ondulation. Des moins chanceux que nous attendaient depuis 8 h le matin à l'aéroport.Inquiétude sur le temps.

Posté par helene au Japon à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 mai 2017

Tahiti \

It's been a long, long time.....long time since I didn't talk to you.

Des amis pendant tout le mois d'avril pour lesquels et avec plaisir j'ai fait la guide gentille et servile, fait et refait les mêmes balades , les sakuras, les tsutsujis  les wisterias, toutes ces belles fleurs qui se sont succedées dans les jardins et les temples,nous offrant à chaque fois le spectacle multicolore d'une nature éclatante.

Tout ce petit monde parti, voilà enfin nos vacances; Gilles crevé après une tournée en Europe pour son travail, Paris, Antibes et Madrid succédant à la Thailande et le Portugal.

Les pieds dans l'eau ,les iles, oui et le choix fût cornélien. Plus de pays musulman ,plus de pays d'Asie, les Maldives qui jadis me faisaient  rêver , je boycotte à cause de la charia réinstaurée en 2014 (peine de mort pour les mineurs à partir de7 ans, vous avez bien lu, le fouet et la lapidation des femmes) l'horreur absolue et je ne peux me résoudre à bronzer et boire des cocktails chez les fous de Dieu ,c'est juste impossible.

Ceci étant dit, et résidant au Japon, les iles du Pacifique nous paraissent moins loin, 12 heures d'avion quand même, depuis Tokyo,( 23 heures depuis Paris avec une halte à LA) .Nous avions fait Hawaii aux mêmes dates l'année dernière( sublime voyage aux paysages non moins sublimes à Kauai, alors  mon choix s'est porté sur les cousines ,plus au Sud, la Polynésie française, histoire de faire la comparaison.

carte-Oceanie[1]

 10 jours de voyage, 8 jours sur place à cause de la ligne de franchissement de date. On gagne 1 jour à l"aller, on en perd un au retour , 19 heures de décalage horaire qu'il faut absorber en un minimum de temps, nous ne ferons pas de tourisme intensif: 2 iles de la Sociéte: Moorea et BoraBora avec un stop- over d'une nuit à Papeete au retour.

La polynesie française se compose de 118 iles en 5 archipels éparpillés au milieu du Pacifique, 4,5 millions de KM2 et 260000 habitants.

- les Marquises

-les Tuamotu

-les Gambiers 

- les Australes 

-les iles de la Société  , avec les iles du vent:TAhiti, Moorea , Maiao,Tetiaroa et Mehetia)et les iles sous le vent, plus à l'ouest ,Bora bora , Huahine, Raiatea, Tahaa, Maupiti.

Les ancêtres des Polynesiens s'étant installés dans ce paradis , ils ont progressivement coloniser Hawaii, la Nouvelle -Zélande et l'ile de Pâques formant le triangle polynésien.Même physique , culture tres forte ancrée dans les légendes, même artisanat et savoir-faire ancestral,( la vannerie, les tatouages, les perles de culture,les sculptures anthropomorphiques, les huiles de coco, monoii, Tiare....) , l'amour et le respect de la nature,  un sens de l'accueil chaleureux où le touriste est toujours la bienvenue, contrairement aux Antilles qui nous avaient laissé un gout amer et surtout pas l'envie d'y remettre un orteil et enfin, une gastronomie à ne pas regretter de prendre qqs kilos.Exit le régime!

Je vous recommande vivement le dessin animé de Disney: "Vaiana, la légende du bout du monde" adorable petite vahiné préssentie pour sauver ses iles des méchants par delà la barrière corallienne. Tout y est, l'histoire, les légendes, les tatoos,et l'amour du "Fenua", le pays.Tres belle itroduction à la culture polynesienne ,film que j'ai regardé avec grand plaisir dans l'avion.

Départ avec la Cie Air Tahiti Nui qui arbore sur ses avions les couleurs du lagon et la fleur de Tiare, symbole des iles.

IMG_5306

IMG_5307

A l'approche des iles, la magie opère d'autant que le ciel est tres clair.On peut apercevoir les iles avec leur barriere corallienne.

IMG_5325

Arrivée donc à Papeete, à l'aéroport de Fa'aa. 4 heures d'attente pour une connexion domestique avec air TAhiti pour l'ile de Moorea. (15 mns seulement). 20 kms séparent les 2 iles.L'autre option est de prendre le ferry au départ de la gare maritime.

(avec Air Tahiti, plus vous faites de connexions domestiques, moins c'est cher mais pas sûre que ce fût la bonne option ). Nous sommes donc allés à l'intercontinental déjéuner , 4 kms ,dans un havre d'exotisme.Good choice!ce sera aussi notre dernière étape avant le retour.

Moorea, 4 jours, l'ile de charme, nous rappellera l'ile de Kauiai à Hawaii, profil montagneux alternant crêtes, amphithéatres et pics volcaniques qui retiennent les nuages.pic culminant , le Tohivea avec 1207 metres.

Ses 2 baies, Cook et Opunohu où s'amarrent les bateaux y compris les paquebots de croisière.

Nous sommes à L'hotel Manava dans la minuscule ville de Maharepa( en fait la plus grande localité de l'ile).Hotel d'une chaine polynesienne, personnel local uniquement, bungalow  pilotis sur l'eau,qui ont fait la renommée de l'hotellerie polynesienne, vous l'aurez compris, on y passera le maximum de temps.

IMG_5486

IMG_5487

DSC01350

Petit plongeon dans le lagon qui est assez profond devant les pilotis. L'hotel participe à un projet ecologique de reintroduction des coraux, qui ont été partiellement detruit par le cyclone Oli en 2010   , nottament violets dans le laggoonarium où on peut voir une multitude de poissons multicoles.Dans notre chambre, une glace nous permet de les observer.

DSC01361

DSC01373

 

DSC01386

DSC01355

Coucher de soleil de notre terrasse. Il fait nuit vers 17H45.

IMG_5491

 Il y a une petite plage devant l'hotel mais rares sont elles. Ce sont des plages artificielles aménégées par les hotels.

IMG_5502

vue de la piscine avec sa statue anthropomorphique appelé le Tiki, reincarnation de l'âme des ancêtres deifiés.

IMG_5734

 

A l'entrée de village de Maharepa, adossée à la montagne, " la maison blanche", ancienne demeure coloniale  de planteur de vanille, datant du début du siècle , âge d'or de cette culture qui fût dévastée par une maladie, et l'ouverture du tourisme qui mit un terme quasi définitif à ces plantations.

C'est aujourd'hui, un tres joli magasin de pareos artisanaux, peints à la main, de souvenirs en nacre,et huiles de Coco, monoi, tiare,Mes belles filles seront comblées.

DSC01368

 

Tour en 4/4:

Pour atteindre le point de vue "le belvedère" ou montagne sacrée, surplombant les 2 baies, cook et Opunohu, impossible à faire avec une voiture de location tant les montées sur les chemins sont périlleuses et pentues.

Au fond de la baie, la route des ananas qui monte à l'intérieur des terres,la vallée de Pao pao, permet de rejoindre le site archéologique de la vallée d'Opunohu avec son site sacrificiel.

DSC01421

DSC01482

DSC01460

Les 2 baies

IMG_5378

DSC01456

Plantation d'ananas

DSC01454

 

1 seul fruit /plan. 

DSC01471

Le site archeologique et sacrificiel de la vallée d'Opunohu avec ses grands Mape, (châtaigniers tahitiens) pouvant atteindre 30 metres de haut.feuilles et fruits sont utilisées dans la medecine traditionnelle.

Visite du petit Tropical garden qui est une exploitation agricole familiale qui a ouvert ses portes en 2010.

Plantation de vanille, jardin aux fleurs endemiques de l'ile, culture du Noni, plante à qui on prête des vertus miraculeuses (non prouvées) et qui se vent à des prix astronomiques aux US et en Europe., L'oiseau de paradis, grenades, corrossol, goyaves, papayes, l'opuhi

, le Tamanu, arbre sacré avec lequel on fait une huile miracle pour toutes sortes de dermatoses.

Et mamie Rita qui vend ses excellents jus de fruits frais et ses confitures.

DSC01484

 

plants de vanille

DSC01500

la Goyave,

DSC01501

 

 

 

Posté par helene au Japon à 10:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 9 mars 2017

Ouverture de l'expo.

Apres ma séance de chorale, mercredi, nous sommes parties mes amies et moi-même pour la première de l'expo au National museum of contemporary art de Ropponggi. C'est un peu le centre Beaubourg de Tokyo. Un immense musée qui abrite de grands artistes et des expos temporaires.

Nous sommes à coté de "la dame aux petits pois", Yayoi Kusama,cheveux rouge sang et figure excentrique, célébre artiste avant gardiste et contemporaine qui attire beaucoup de monde ..Elle avait nottament habillé les platanes du cours Mirabeau à Aix .

7_exposition_lart_a_lendroit_aix_en_provence_oeuvre_de_yayoi_kusama_janvier_2013_celizabeth_carecchio1

(photo prise sur le net)

Qu'importe, nous  profiterons de son public car le sumi est un pilier de la culture zen japonaise. 

Pas  moins de 10 salles nous sont consacrées, soit environ 400 tableaux d'artistes venus de tout le pays.L'académie est présente dans toutes les grandes villes .

IMG_4162

 

IMG_0176

Les tableaux primés sont affichés à l'entrée.je découvre ! J'ai tôt fait de repérer mon nom, c'est le seul en romanji ,et suis accueillie par leprésident de l'accadémie.

IMG_0167

IMG_4146

IMG_4143

 

Avec mes amies japonaises. 

Vendredi 10 ,était la remise des diplomes  par le jury lors d'une cérémonie tres"chi---te" et protocolaire à Akasaka.Discours en japonais par les membres du jury, interminable , auquel je n'ai rien compris,  alors, je contemple le joli chignon et le kimono de ma voisine et suis néanmoins tres attentive au protocole.A l'annonce des nominés:  une petite courbette au jury, une à gauche de l'audience, une à droite, demi tour , une autre au jury  et on se courbe pendant le mini discours de félicitations.

Bon, je vais essayer.

IMG_0182

 

IMG_0189

Pas possible, j'ai legerement fléchi les jambes et baisser la tête avec un tonitruant "arigato gosaimasu".

IMG_0195

 Ici, à coté de mon sensei (professeur).

IMG_0191

 

A 2 pas de notre ceremonie, le Billboard live de Ropponggi où j'ai termine ma soirée par un concert de Joe Lewis Thomas , chanteur américain de R&B, que je suis depuis une quinzaine d'année. Un pur régal!

IMG_4179

 

 

 

 

Posté par helene au Japon à 14:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Monkey park à Jigokudami

A 1 heure de route de Nozawa, se trouve un parc national,avec un petit hameau de  onsens, Jigokudami .Des macaques du Japon vivent dans ce parc et viennent volontiers se baigner et se réchauffer dans les piscines naturelles d'eau  sulfureuse, quand les températures négatives de l'hiver sévissent.

DSC01217

Il est tres interressant d'observer cette société de macaques à la fourrure blonde et épaisse, museau rouge, aux attitudes quasi humaines.

Des familles entières se prélassant,barbotant,s'occupant les uns des autres, jouant, s'épouillant et portant une grande attention aux petits, Attendrissant.

IMG_3934

 

Jigokudani_hotspring_in_Nagano_Japan_001

jigokudani__2

 

DSC01228

 

macaques

 

IMG_3923

DSC01229

Majoritairement herbivores, ils laissent tremper les fruits ou graines dans l'eau chaude afin de mieux les peler ou les attendrir.

Un chemin de 3 kms serpente dans la forêt blanche,avant d'atteindre les sources.Pas de voiture possible,prévoir de tres bonnes chaussures étanches.

(une petite boutique à l'entrée du parc loue chaussures et imperméables.Tarif disuasif!)

La balade n'est pas conseillée pour les personnes agées et marcheurs lents car les horaires de transports sont tres serrés, à dessein pour ne pas perturber cette communauté de singes.

DSC01214

 

Au départ de Nosawa, une société organise la visite à la journée mais le site est tres bien desservi par les transports publics. Possible d'acheter un "one day pass" incluant transport et entrée au parc, 3500 yens.

Posté par helene au Japon à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 28 février 2017

Ski à Nosawa onsen

 Une petite semaine de ski passée à Nosawaonsen , province de Nagano. Ce n'est pas par hasard que les JO d'hiver y furent organisés, 4 mètres de neige , 40 cms de fraiche poudreuse tous les matins , et même en journée, les équipement serieux sont de rigueur , le soleil n'a pas fait son apparition de la semaine.mais quel plaisir(.A noter que selon les altitudes et les aires de ski, les conditions sont changeantes.)

"Onsen" veut dire bains chauds, puisés directement dans les profondeurs de la terre, et alimentant la plupart des hotels en eaux sulfureuses.Il y a une dizaine de bains publics dans le village, maisons traditionnelles en bois d'où s'échappent des vapeurs assez nauséabondes. 

Nozawa est tres connu pour ses thermes et sa station de ski tres enneigée qui permet de voir la mer du haut de ses sommets.

Nous sommes avec nos amis JL et T.avec qui nous partageons les plaisirs de la glisse depuis 4 ans , et l'apres ski en chambre (car au Japon, apres la journée de ski, c'est le couvre feu, pas un chat ds les rues). 3 bouteillesde champagne, et le jeu de Yam's. La plupart des hotels offrent des onsens pour se ralaxer apres la glisse, bain chaud en exterieur, nu dans la piscine en contemplant la neige tomber.Les japonaises massent leur corps et leur visage avec des boules de neige.

IMG_3848

 

 

DSC01129

 

DSC01273

vue de notre chambre, paysage monochrome

DSC05895

Notre hotel est à quelques 500 metres de la gare routiere que nous avons du parcourir sur une route montante glacée en trainant nos valises. 

DSC01097

IMG_3912

IMG_3839

IMG_3897

 

IMG_3888

 

IMG_3890

Au centre du village, les puits  et forages réservés aux villageois qui y puisent de l'eau ou font cuire des ingredients dans les bassins. 

Du village, un tapis roulant de 400 metres de long mène au pied des pistes , et il est possible de laisser son matériel le soir dans les nombreux magasins de location.

DSC01161

 

DSC01305

Réputée pour sa neige abondante, et ses larges pistes,nous n'avons pas été décus, à 1650 mètres nous avions 4 mètres de neige 

DSC05905

 

DSC05914

DSC01153

DSC01155

IMG_3866

IMG_3957

 

IMG_3870

Posté par helene au Japon à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Peinture

Beaucoup de travail avant et apres les fêtes mais enfin la consécration. Mon tableau qui participait au concours de la 49 ème exposition de sumi e du japon a été primé et à compter du 08mars, il sera  exposé dans le National museum of art de Ropponggi.Primé dans la categorie "nouvel artiste", le seul parmi 300 tableaux.et c'est la récompense .les premiers prix étant decernés à des artistes déjà connus . C'est un début dans la cour des grands  mais enfin, la peinture, c'est comme le sport, plus on fait de compétitions et plus on monte dans les ascenseurs.je n'ai pas vu encore mon tableau encadré car c'est le musée qui s'en ait occupé. L'ouverture de l'expo sera le le 08 mars et la remise des prix par le jury le 10 lors d'une ceremonie .

Et voilà mon tableau dans le livre 2017 et j'ai 90 cartes postales  que je me ferai un plaisir de donner à mes amis.

IMG_3545

IMG_4064

IMG_4061

 

"En attendant leprintemps", paysage d'hiver à Gokayama, province de Gifu.

Posté par helene au Japon à 12:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 24 octobre 2016

Un p'tit break

Semaine chargée car nous avons des amis jusqu'à demain  soir et mercredi je récupère encore un invité pour 10 jours.

J'essaie de trouver un slot pour vous faire partager notre voyage au mont Bandai et à Aizu Wakamatsu (célèbre pour son château et sa villa de samourai) où nous sommes allés pour voir les feuilles d'automne (les koyos).

Posté par helene au Japon à 07:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 12 octobre 2016

"Le rire jaune"

Vous ne connaissez sans doute pas l'origine de l'expression?

C'est l'art asiatique de dissimuler son embarras par un rire "grimacié".
Voici l'anecdote du jour:
- si on peut dire car je suis furax.
Des marteaux piqueurs toute la nuit sous mes fenêtres:  on fore, on creuse.on martèle ,balais de camions, bruits de ferrailles, et j'en passe. Tout le monde s'affole pour les grands travaux en vue des JO de 2020, vieux immeubles abattus, projets pharaoniques, Tokyo fait peau neuve , ce n'est plus qu'un vaste chantier et le temps presse.
Sauf que, il y a des gens qui dorment et accessoirement vont travailler.
J'ai donc demandé au management de l'immeuble s'ils pouvaient donner des infos sur le sujet et là, rires jaunes, personne ne sait , rien vu, rien entendu...... j'ai dû rêver, un cauchemar, sûrement.

592000568

 

Posté par helene au Japon à 02:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]